Voici des espaces liminaires étrangement beaux que vous n’avez pas vus

En regardant certaines photographies, on pense avoir recherché le sentiment de liminalité en elles. Ce sont  le sentiment d’être dans une phase de transition, de passer d’un espace à un autre. En psychologie, il existe un terme appelé « limite d’événement », que le cerveau utilise pour coder les informations en segments pour une organisation et un accès plus faciles.

Un exemple classique de limite d’événement est le passage d’une porte, après quoi la personne oublie souvent quelle était la raison pour laquelle elle est entrée par une porte. Pour l’esprit, le dépassement de cette frontière crée une définition entre ce qui était et ce qui est maintenant. La liminalité est également un terme associé aux rites de passage, où le participant ne détient рlus lе stаtut рré-rituеl, mais le statut post-rituel n’est pas encore atteint.

Peut-être que les images contiennent des éléments, comme un bâtiment au destin incertain, ou ce qui se trouve au-delà de l’horizon de la forêt, sont des seuils pour que le cerveau compile des informations et soit prêt à évaluer ce qui va suivre. Regardez ces images qui semblent afficher des espaces liminaux bloqués dans cet état où le voyage vers de nouvelles informations vient de commencer mais n’a pas encore atteint où elles mèneraient laisse le cerveau dans un état d’émerveillement constant.

L’anxiété se calme pendant un bref instant en regardant cette photo.

On a l’impression d’être observé.

Beauté

Mystique

Tout n’est que texture ; même les couleurs ne sont que de la texture.

Like this post? Please share to your friends:
The best pause online