Le randonneur perdu n’a pas répondu aux appels des sauveteurs parce qu’ils ont appelé d’un numéro inconnu.

L’homme était parti escalader le plus haut sommet des Montagnes Rocheuses sans guide.

Le fait que le voyageur ait dépassé tous les délais imaginables pour son retour a été signalé aux autorités locales par les propriétaires de l’appartement où il séjournait.

Ils ont élaboré un plan d’action, identifié les endroits les plus probables où les randonneurs inexpérimentés ont tendance à tomber hors des sentiers et ont commencé leurs recherches. Les sauveteurs ont fouillé le Mt Elbert par roulement, de bas en haut, pendant près de 12 heures, jusqu’à ce qu’ils apprennent que  »l’homme perdu » venait de rentrer à son hôtel.

Le fait est que pendant que les sauveteurs se faufilaient entre les arbres, le répartiteur ne cessait d’appeler le téléphone portable de la « personne perdue », l’inondant de messages via toutes les messageries disponibles et envoyant même des lettres au bureau de poste. Mais le téléphone, bien que manifestement bien connecté, est resté silencieux, effrayant les chercheurs, qui ont supposé le pire.

D’ailleurs, en apprenant l’agitation, l’homme a été sincèrement étonné. Il s’était seulement égaré hors du sentier et, pour rester au chaud, avait décidé d’arpenter les sentiers, dans l’espoir de rejoindre la voiture laissée en contrebas. Il pouvait certes constater qu’on l’appelait et qu’on lui envoyait des SMS sans cesse, mais comme le numéro lui était inconnu, le randonneur vigilant l’a incorruptiblement ignoré.

Les autorités locales, ainsi que les sauveteurs, ont même publié un avertissement sur les réseaux et les sites officiels. On y lit que si vous êtes perdu, n’ignorez pas les appels provenant d’un numéro inconnu, vous êtes susceptible d’être appelé par des secouristes.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
The best pause online