Le petit hippopotame a été sauvé par les gens, il a survécu grâce à eux

En « Afrique Australe », de graves inondations ont eu lieu en 2000. Les eaux du Limpopo débordaient de leurs rives et couvraient plusieurs pays, endommageant les maisons et les parcelles. Les animaux ont également souffert – tous n’ont pas pu trouver refuge contre une catastrophe soudaine.

Après l’événement, le couple « Joubert » de la « République d’Afrique du Sud » a marché le long de la rivière. Sur le rivage, ils ont remarqué un hippopotame solitaire épuisé. L’animal, était un nouveau-né, car il avait encore le cordon ombilical.

Le couple africain n’a pas pu quitter le bébé et l’a ramené à la maison. Le petit ne pesé que 15 kg et s’est avéré être une femelle, le couple lui a donné le nom de « Jessica ».

Ainsi, « Jessica » a grandi parmi des personnes qui sont devenues les créatures les plus proches d’elle. Les « Joubert » ont tout fait pour que l’animal se sente à l’aise. Quand elle a commencé à grandir, les propriétaires lui ont construit un petit réservoir près de la maison, à partir duquel elle pouvait regarder ce qui se passait dans la maison.

Pendant plusieurs années, un animal exotique a cohabité avec des gens en plein dans la maison. Mais plus « Jessica » vieillissait, plus le logement empirait. Le sol, les meubles, tout devait être réparé, car l’hippopotame n’était plus du tout un bébé. Le couple a donc décidé de laisser l’animal entrer dans son environnement naturel. Aujourd’hui, « Jessica » vit au bord de la rivière, mais est dévouée à ses propriétaires et visite constamment la maison «parentale».

De nombreux reportages télévisés ont été tournés sur cet animal de compagnie incroyable, ce qui a suscité l’intérêt pour « Jessica » parmi les touristes Sud-Africains.

Les « Joubert » sont heureux de rendre visite à « Jessica ». Ils viennent à la rivière avec des cadeaux – le thé préféré de l’animal, qu’elle est prête à boire en litres. Outre « Jessica », le couple a d’autres animaux de compagnie, des chiens. Les animaux s’entendent bien et dorment même dans une étreinte !

Maintenant, l’âge de l’hippopotame a atteint 20 ans. Bien qu’elle n’habite plus en permanence chez les « Joubert », pour ses visites, les époux font toujours préparer un matelas moelleux sur le porche de la maison. Voici une famille tellement inhabituelle mais très sympathique !

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
The best pause online