L’artiste crée des portraits hyper-réalistes qui ne se distinguent pas de la photographie

La peinture figurative de Philip Weber ne peut laisser indifférent une personne, même éloignée du monde de l’art. Ses peintures sont l’incarnation du talent, de la virtuosité et des possibilités artistiques modernes, c’est pourquoi les toiles se révèlent si hyperréalistes.

Les peintures de Philip Weber sont uniques, originales et fraîches. Personne ne peut soupçonner l’artiste d’avoir emprunté des idées aux maîtres du pinceau des siècles passés. Seules quelques-unes des œuvres antérieures évoquent des souvenirs de la splendeur du baroque dans les soies et le satin.

De loin, les peintures de Weber mettent en valeur l’esthétique picturale qui caractérise le monde de la publicité et de la mode. En y regardant de plus près, le spectateur voit les calques cachés. La peau du corps féminin est vivante, il semble qu’elle respire. Weber y parvient avec son style de peinture sur vitrage. En utilisant un grand format, Weber oblige l’observateur à reculer d’une certaine distance afin d’apprécier pleinement le contenu de l’image.

Les parcelles de Philip Weber sont créées lors de séances photo avec des modèles professionnels. Le caractère et la position d’une femme sont directement déterminés par l’artiste – cependant, le moment décisif de l’interprétation artistique se situe dans le non représenté.

Il s’agit d’un moment de repos, pendant lequel la posture adoptée reste purement extérieure à l’expression du visage du modèle, l’aura de la femme.

Il s’agit d’une tentative de saisir la réalité d’une personne, qui se situe au-delà de ce qui se manifeste. Et en incluant les noms des femmes dans le titre de la photo, Philippe Weber met l’accent sur cet aspect.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
The best pause online
error: Le texte est protégé !!