Des habitants ont pris un chien dans un centre, mais l’ont rendu un an plus tard

Et pourtant, c’est vrai. Des habitants ont pris un chien dans un centre, mais l’ont rendu un an plus tard. Les propriétaires ont décidé qu’ils n’avaient pas besoin du chien et que la responsabilité était un fardeau.

Sunny dog est le nom qu’on lui donnait au centre et, hélas, on l’appelle à nouveau ainsi. Bimca est confiant, loyal, intelligent, obéissant et amical, mais il a eu la malchance d’êt re renvoyé au centre.

Cela e st toujours prévu dans le contrat: c’est mieux que de jeter un animal à la rue. Mais il n’est pas facile pour les chats et les chiens ex-domestiqués de se retrouver dans une cage ou un enclos.

« Il ne comprend pas du tout ce qui se passe, alors il attend sa famille plus que quiconque », explique Anna, son propriétaire-chien. Bimca restera au zoo jusqu’au 1er septembre, mais il devra ensuite êt re emmené.

Nous recherchons de toute urgence un foyer ou un centre temporaire pour lui. Nous ne pouvons pas nous permettre de le renvoyer au centre. » dit Anna.

Bimca n’a qu’un an et demi, de plus, elle est stéri lisée, vacci née, en bonne santé et domestiquée. Selon son propriétaire, il ne gâche rien, tolère les promenades, marche bien en laisse et s’entend bien avec ses compagnons.

Il est à noter qu’ il aime être avec les gens, apprendre à obéir aux ordres et sortir à la campagne.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
The best pause online
error: Le texte est protégé !!